Bonjour à vous qui pénétrez sur mon blog Mi-ange/Mi-démon. Tout d’abord, pour les personnes âgées de moins de 18 ans, merci de cliquer sur la petite croix rouge en haut à droite et BYE.

Bon maintenant que nous sommes entre adultes, je vous laisse découvrir ce blog. J’ai la chance de jouer dans le monde de la fessée, avec deux hommes, un que j’appelle « mon chenapan » et un autre qui est mon Educateur. Si j’ai fait ce blog, c’est pour vous faire partager la complicité que je vis avec l’un comme avec l’autre.

Vous trouverez donc des récits de l’éducation de mon chenapan, de mon éducation par mon Educateur, de fessées que j’ai reçues ou données avec d’autres personnes. Il y a aussi des récits tirés de mon imagination comme un long récit sur la vie au pensionnat, Aline et Thierry et d’autres.

J’ai essayé de classer cela par sujet et que j’alimenterai régulièrement. J’espère que vous vous y retrouverez et aurez plaisir à y revenir. Merci pour votre visite et n’oubliez pas les commentaires, cela fait toujours plaisir.

mercredi 2 mai 2018

Un chenapan qui s'est bien fait avoir ... avril 2018

Le visage que j’arbore n’est pas vraiment possible à décrire, je n’ai pas de mots qui sortent, je regarde mes pieds sous le regard et le sourire moqueur de ma gouvernante et de Madame Mary. Et elles ont bien raison de rire car je me suis fait rouler dans la farine et de bien belle manière. Et oui le chenapan que je suis, a été attrapé et bien ficelé dans la toile tissée par les deux diablesses. Je vais recevoir une correction mémorable qui n’était pas prévue, j’en ai reçu une la veille sur ma demande pour rien, nous avons acheté et offert avec ma gouvernante en cadeau pour Madame  Mary, un instrument qui va servir pour mes propres fesses. Mais pour comprendre il faut remonter 24 heures en arrière.

dimanche 22 avril 2018

200.000 articles lus et 5 ans du blog



Un grand merci à vous tous et toutes qui faites vivre ce blog
par vos passages et commentaires. 


Petit cadeau pour les 5 ans

Un soumis qui vit éloigné de sa Gouvernante, accumule bon nombre d'indisciplines qu'il est souvent impossible de sanctionner sur le champ. D'où l'utilité du cahier de punitions. Le fautif le sait: avec moi une punition promise est une punition réalisée. Il a beau faire le malin, fanfaronner, vient toujours le moment où il faut payer l'addition. Si certaines sont possibles lors d'une comparution sur Skype, la note est souvent très salée quand arrive le moment du séjour disciplinaire. Le soumis peut avoir accumulé plusieurs heures de piquet, des centaines de lignes, un nombre important de claques sur les cuisses, de coups de martinet, ou de fessées déculottées. Tout cela est noté sur son ardoise.  L'ardoise bien en évidence dans un coin du salon. Je tiens les comptes. Je mets des croix quand c'est fait. Il sait qu'à la fin du séjour le compteur sera remis à zéro. C'est sans compter sur les punitions infligées à la moindre faute au quotidien (irrespect, faute de service, tenue négligée, retard dans les tâches ménagères....) et sanctionnées immédiatement. Un exemple. Mon soumis paresse sur le canapé du salon en pianotant sur sa tablette et j'ai vite fait de lui rappeler l'existence de l'ardoise: " Et tes lignes soumis? - Il m'en reste deux cent Madame. - Qu'est ce que tu attends pour en faire une cinquantaine avant de servir le dîner? - J'y vais Madame." Le pensum réalisé, il me le fait valider sur l’ardoise : "Voilà plus que 150." L'ardoise retrouve sa place sur le mur. Pour lui permettre de mieux gérer son ardoise, je l'autorise à prendre de lui-même l'initiative de payer ses dettes. Par exemple je suis devant la télévision devant mon émission préférée et chenapan lève le doigt comme à l'école (je déteste qu'il m'importune et j'ai institué le retour au doigt levé pour demander la parole) -" oui?. - j'ai encore une heure de piquet sur l'ardoise, je peux en faire la moitié avant de servir le dîner ? - Vas-y soumis, jusqu'à 18h30  Il va dans l'angle du mur, " le coin du puni" qui me permet de continuer à regarder la télé tout en surveillant si il reste bien au coin, à genoux, sans se retourner, le temps de sa pénitence. Tout se paie.  soumis le sait. Je suis intraitable.

jeudi 19 avril 2018

méthode contre la paresse ... mars 2018

Pour commencer, je dois avouer que Madame a été très patiente avec moi, et ne m’avait pas corrigé depuis un an, durant lequel elle avait fait preuve de beaucoup (de trop ?) d’indulgence envers mes mauvais comportements, à commencer par ma paresse abyssale…

vendredi 30 mars 2018

Joyeux anniversaire Chipinette !!!

Joyeux anniversaire, joyeux anniversaire, et oui, notre cher Max ne voulait pas passer cette occasion de me souhaiter mon anniversaire et m’offrir un cadeau. Qu’il est attentionné et moi très naïve.

lundi 26 mars 2018

Lettre d'excuses

Madame,

C'est un soumis plein de repentir qui se jette à vos pieds pour implorer son pardon. Je reconnais publiquement que ma conduite à votre égard a été indigne. Je me suis rendu coupable d'insolence en vous raillant devant tous les lecteurs du blog pour faire mon intéressant. De plus, j'ai menti en faisant croire à vos lecteurs et lectrices que vous m'aviez promis de supprimer les épreuves du midi si il n'y avait pas assez de propositions. C'est je le reconnais une faute grave. Ainsi je suis obligé ce soir d'annoncer publiquement que je serai sévèrement puni. Le règlement prévoit que tout mensonge envers ma Maîtresse est sanctionné par un lavement punitif. C'est une punition rare et affreusement humiliante qui ne m'a été infligée que deux fois. Sur le blog, une vidéo a été filmée lors de cette dernière punition et vous pourrez la visionner. Cette fois, comme la dernière fois, je recevrai deux poires et devrai rester dix minutes avant de pouvoir aller me soulager. Et ce sera en présence de Madame. Je reconnais publiquement que j'ai amplement mérité cette punition.
Soumis

Voilà ce que subira mon soumis à sa prochaine convocation

https://mi-ange-midemon.blogspot.fr/2014/09/la-punition-de-mon-chenapan-22eme.html

samedi 17 mars 2018

La nouvelle épreuve du mardi midi


Aujourd'hui j'inaugure la nouvelle épreuve du midi suggérée, à la demande de ma Maîtresse, par une lectrice du blog, qui est une maitresse aussi.

vendredi 9 mars 2018

Les fesses de Madame


Madame sort du bain enveloppée dans une grande serviette. Elle s'installe à plat ventre sur le sofa. Présente son adorable derrière aux hommages de son soumis. Des fesses bien rondes galbées, soyeuses.

- " Soumis, viens ici! Viens embrasser les fesses de ta maîtresse".